EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE

[Mise à jour] Vous trouverez plus d’information sur l’équilibre acido-basique et le régime alcalin sur cette page

Diverses causes peuvent induire un afflux plus ou moins important d’ions H+ responsables d’une acidification des tissus (plasma, hématies, tissus musculaires, tissus nerveux…).

Mais notre organisme est capable de réguler. Il compense afin de maintenir un pH constant, entre 7.36 et 7.42, de façon chimique (systèmes tampons), pulmonaire (respiratoire) et rénale (filtration), sans quoi nous ne pourrions demeurer en vie.

Nos habitudes alimentaires, en fonction de leur teneur alcaline ou acidifiante, solliciteront plus ou moins ces systèmes susceptibles de se dérégler au fil du temps, lorsque l’alimentation acide est importante et persistante.

Les systèmes tampons

L’organisme utilise en priorité nos réserves minérales afin de maintenir un pH constant, à travers des réactions chimiques. Si le système fonctionne de manière optimale, les aliments acides que nous ingérons, sont pris en charge par ce système qui reste transparent.

L’activité physique

Une activité physique suffisante, permettant une bonne oxygénation, peut prendre le relai d’une alimentation très acide, bien qu’il ne s’agit pas encore d’acidose métabolique (diabète, jeûne).

Les ions acides sont ainsi combinés en gaz carbonique, lui-même rejeté à travers la barrière pulmonaire.

Une ventillation accrue, couplée à une élimination cutanée (transpiration), représente un émonctoire important pour éliminer cette acidité et optimise les échanges.

Conséquences d’un déséquilibre acido-basique

Lorsque notre état de santé est fragilisé (stress, sédentarité, faibles apports minéraux, aliments trop acides), des signes cliniques alertent notre attention par une fatigabilité physique et mentale, manifestée de différentes façons, par exemple  :

  • des crampes musculaires,
  • une faible résistance au froid,
  • une dégradation au niveau de la peau, muqueuse, phanères,
  • une fragilisation des dents (émail)
  • une baisse du système de défense immunitaire…

Responsabilité alimentaire

Il est important, selon notre niveau de sensibilité, de maintenir  une alimentation suffisamment alcaline et ne pas ‘fatiguer’ nos organes.

Stimulé hormonalement par la présence de protéines alimentaires, l’estomac fabrique chaque jour plusieurs litres d’acide chlorhydrique. Consommer ainsi des protéines de manière excessive, à travers une alimentation moderne avec des sucres simples en quantité irraisonnée, donne à notre organisme du fil à retordre. Eliminer régulièrement une surcharge d’ions acides pourrait avoir des répercussions au niveau de notre métabolisme et à terme atteindre les organes (reins)

Une consommation de fruits et légumes frais, chaque jour et à chaque repas, est indispensable pour contrebalancer tous ces effets délétères et maintenir une qualité de vie optimale voire constante.

 

 

6 réponses sur “EQUILIBRE ACIDO-BASIQUE”

  1. Laetitia dit :

    Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site.
    Il est très bien fait.Bravo !
    J aimerai savoir si toutes vos recettes respectent l équilibre acido-basique car c est ce que je recherche.
    De plus,j ai lu que les féculents comme les pâtes et le riz ne s associaient pas à la sauce tomate trop acide.
    Je suis donc toujours surprise de voir des recettes de pâtes sauce tomate ou lasagne sauce tomates.
    Pouvez-vous m en dire d avantage ?
    Merci d avance.
    Laetitia

    • Muriel dit :

      Bonsoir Laetitia, je vous remercie d’abord pour l’intérêt que vous apportez aux recettes du site Cuisine Alcaline.
      La digestion des féculents (pâtes, riz…) débute dans la bouche sous l’action d’une enzyme : l’amylase salivaire.
      Or, il est dit que cette enzyme en présence d’acides (comme le citron ou la tomate) est inhibée et ne permet plus une digestion complète. Mais à la sortie de l’estomac, les féculents continuent d’être digérés sous l’action d’une autre enzyme : l’amylase pancréatique, et pour les plus résistants les bactéries coliques (probiotiques) s’en chargent !
      A moins que vous consommiez des quantités excessives de sauce très acide avec les pâtes et surtout que vous en consommiez tous les jours, il est possible que vous souffriez de difficultés digestives (acidité gastrique, flatulences)
      Concernant la cuisine alcaline, les tomates nature ou en sauce ont un effet alcalinisant sur l’organisme malgré une saveur parfois un peu acide. L’astuce pour réduire l’acidité des tomates dans une sauce : ajouter 1 pu 2 carottes.
      Personnellement, je pense qu’il serait dommage de se priver de manger de temps en temps un bon plat italien, car le plaisir fait partie des critères d’une alimentation raisonnée.
      N’hésitez pas à me contacter pour d’autres questions.
      Bonne cuisine alcaline.
      Muriel

  2. Laetitia dit :

    Bonjour Muriel,

    Merci pour votre réponse très explicite.
    C est beaucoup plus clair pour moi.
    Si je veux donc respecter un bon équilibre acido-basique,puis-je me fier aux recettes de votre site ? Respecte t elle toutes cet équilibre ?

    Je vous remercie d avance pour votre retour.
    Vos recettes sont supers.
    Merci beaucoup.

  3. Guiraud dit :

    Bonjour,
    J’ai fait votre recette concombre à la crème pêche coco, j’adore, très frais et cette crème à la pêche et crème de coco délicieuse.
    Que nous apporte le lait et la crème de coco par rapport à la diététique et les éléments nutritifs et l’équilibre acido-basique?
    Merci

    • Muriel dit :

      Bonjour, les corps gras de la noix de coco sont riches en acides gras saturés connus pour leurs bienfaits au niveau de la peau en externe et des muqueuses digestives sans compter leur apports minéraux au niveau de l’eau de coco (potassium, magnésium, fer…)
      Côté équilibre acido-basique ils sont neutres et le fait qu’ils soient saturés, leur donne une bonne résistance à la cuisson donc on peut les utiliser dans les recettes crues ou cuites, salées ou sucrées. Bonne cuisine !

  4. Guiraud dit :

    Merci de votre réponse, j’utilise beaucoup le lait et la crème de coco j’ai fait votre recette “Flan pâtissier coco pruneaux” un délice, merci pour vos recettes, cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *