COMMENT MIEUX DIGERER

Une digestion incomplète peut donner lieu à :

  • Des ballonnements et douleurs intestinales,
  • Un transit trop lent ou trop rapide (dans l’excès : diarrhées ou constipations),
  • Des reflux gastriques responsable d’acidité oesophagienne,
  • Les fonctions hépatiques perturbées (foie saturé, excès ou insuffisance biliaire)

Des aliments bien choisis (alcalins en majorité) ne suffisent pas !

Il reste encore à ménager son appareil digestif pour éviter que des molécules acides de l’estomac, passent dans l’intestin, lors de la digestion !

La digestion se fait dans un pH particulier selon le type d’aliment ingéré :

C’est la seule raison qui justifie une bonne mastication et association d’aliments !

  • La digestion des glucides débute dans la bouche, avec la salive à un pH 7 à 8 (pH neutre)
  • La digestion des glucides se poursuit dans l’estomac en milieu basique avec un  pH 7 à 9 (pH neutre à alcalin)
  • La  digestion des protéines se réalise dans l’estomac  avec un pH 2 à 4 (pH acide)

Exemple :  l’association féculents / protéines n’est pas adaptée à une digestion idéale (viande + riz blanc).
De plus, la viande qui se digère en milieu acide, s’associera plus facilement avec des aliments acides (citron, vinaigre, tomate…) alors que les féculents nécessitent une digestion en milieu neutre à alcalin.

Pourquoi consommer les fruits loin des repas ? Les fruits riches en glucides, en présence d’aliments riches en protéines (viande, poisson, oeufs, fromages),  ne seront pas totalement digérés dans un liquide gastrique au pH très acide (présence des aliments très protéinés). Ils fermenteront par la suite dans l’intestin (responsable de flatulences et spasmes).

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *